40.000 migrants sont morts depuis l’année 2000

SDC12273

Cette photo d’un Zodiac cassé (un bateau gonflable que des migrants utilisent pour arriver en Europe) a été prise samedi après-midi le 27 Septembre sur la plage de Tanger. C’était juste après que la police avait arrêté de force un sit-in légal organisé pour protester contre les violences accélérées contre les migrants à Tanger.
Ceci est  un  exemple du fonctionnement de la politique des frontières  : Essayez d’arrêter le plus de migrants possible,  à n’importe quel prix, avant qu’ils arrivent en UE  réprimez les mouvements de protestation et étranglez les voix critiques.
Nous ne pouvons pas dire qui  étaient dans le Zodiac et ce qui s’est passé avec eux, mais nous pouvons imaginer le pire. La dernière fois qu’un nombre important de Zodiac ont été trouvés sur la côte autour de Tanger était après la nuit du 12 août, nuit durant laquelle un nombre important de migrants avaient réussit à traverser en Zodiac le détroit de Gibraltar et ou  nous avions estimé que 85 personnes (il n’y pas de chiffre officiel) se sont noyées entre Tanger et la ville espagnole Tarifa..
Le 29 Septembre, l’Organisation International pour les Migrations (OIM) a publié une étude sur les décès de migrants à l’échelle mondiale : «  Fatal Journeys: Tracking Lives Lost During Migration ».
Selon cette étude :

  • Depuis 2000 plus de 40.000  migrant sont mortes. 22.000, donc plus de la moitié, ont perdu leur vie en essayant d’arriver en Europe, principalement par des itinéraires périlleux à travers la mer méditerranée.. Ce qui veut dire que l’Europe est la destination la plus mortelle du monde pour les migrants.
  • Entre Janvier et Septembre de cette année plus de 3000 migrants illégalisés ont été tués par le régime frontalier européen.
  • Il est plus que probable que le nombre de décès est nettement plus élevé car les autorités essaient de cacher les décès pour lesquels ils sont responsables. Vu que beaucoup de migrants disparaissent en pleine mer sans être repêchés,  vu que « la collecte de données sur les décès de migrants n’a jamais été une priorité pour la plupart des gouvernements du monde », des « experts pensent que pour chaque corps découvert, au moins deux ne sont jamais retrouvés. »

Cela devrait donner à réfléchir si même l’OIM (qui est majoritairement payée par des gouvernements des pays développés et qui est bel et bien impliquée dans les régimes frontaliers mortels) dit que :

  • « Notre message est clair : des migrants meurent et leur mort peut être évitée. Il est temps de faire plus que compter le nombre de victimes. Il est temps d’appeler le monde entier à arrêter cette violence à l’encontre de migrants désespérés. »
  • « Les migrants sans papiers ne sont pas des criminels. Ils sont des êtres humains qui ont besoin de protection et d’assistance, et qui méritent le respect. »
  • « Le paradoxe est qu’à une époque où une personne sur sept dans le monde est un migrant, nous sommes témoins de réponses très sévères au phénomène de migration dans le monde développé. »
  • « Alors que de grosses sommes d’argent sont consacrées à la collecte de données sur la migration et les contrôles aux frontières, très peu d’organismes recueillent et publient des données sur les décès de migrants. »
  • « La collecte de données sur les décès de migrants n’a jamais été une priorité pour la plupart des gouvernements du monde. »

Nous estimons qu’une simple « observation » des décès aux frontières n’est pas suffisante. Tant que les gestions migratoires sont pratiqués par les pays riches  dans la logique capitaliste et la logique du law and order et tant qu’ils refusent le principe de la liberté de circulation et d’installation, les frontières continueront à assassiner.

NO BORDERS !
NO NATIONS !

Le rapport : http://www.iom.int/files/live/sites/iom/files/pbn/docs/Fatal-Journeys-Tracking-Lives-Lost-during-Migration-2014.pdf

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s