Et ils parlent de 5 flics blessés …

Danny …un jeune Camerounais de 23 ans n’apparaîtra pas dans les statistiques après avoir été battu jusqu’à l’inconscience,puis repoussé au Maroc par les agents de la Guardia Civil le 15 Octobre, comme montre la vidéo ici:
Il a perdu un rein et est moitié paralysé.

Deux tentatives d’entrée de migrants à Melilla en 2 jours

Déjà le 14 Octobre un premier groupe de migrants a tenté de franchir la frontière de Melilla. Sur les deux jours, plus de 250 personnes ont réussi à entrer sur le territoire espagnol, où ils ont été battus cruellement par la Guardia Civil et repoussés immédiatement à travers les clôtures vers le Maroc. Ensuite, ils ont été déportés à Rabat et Fès.
Beaucoup ont été blessés par les forces de police et les fils de fer barbelés. 18 personnes lourdement blessés devaient être transportés à l’hôpital.Seulement 17 personnes ont réussi à entrer à Melilla et à  rester dans le CETI. (Centre d’accueil).
Trois d’entre eux sont accusés aujourd’hui d’avoir attaqué les policiers avec des armes comme des couteaux.
Les autorités et les médias s’étendent principalement sur l’histoire de migrants dangereux qui attaquent les policiers qui font leur devoir. Quelle tournure ridicule de la réalité en regardant par exemple la vidéo de Pro.De.In qui montre Danny inconscient qui est amené à l’extérieur de la clôture du côté marocain, après avoir été abattu à la clôture.
Les migrants nous disent qu’ils ont déjà été attaqués par des personnes en civil avec des couteaux et des pierres sur le sol Marocain avant d’arriver aux barrières,faits qui ont déjà été rapporté à plusieurs reprises dans la passé. 
De même est à nouveau rapporté la violence des différentes forces de police qui entraînent de graves blessures ou la mort de personnes qui essaient juste de franchir cette frontière afin d’obtenir juste un putain de boulot de l’autre côté.
Les forces de police des deux côtés de la clôture utilisent des armes comme des pierres, des couteaux, des barres de bois et de fer,des matraques, du gaz poivré et du gaz lacrymogène, des balles en caoutchouc ou même  des bateaux pour écraser les migrants qui traversent à la nage.
Les clôtures en tant que tel, de plusieurs mètres de haut et avec d’énormes rasoirs câbles, sont déjà des armes extrêmement dangereuses à cette frontière.
2014-10_4th Fence Melilla
En outre les migrants ont pu observer l’avancement des nouvelles extensions de la frontière fortement militarisée où la 4ème clôture est en construction (!) (“Nous Avons Trouvé le 4ième grillage.”- “Nous avons trouvé la 4ème clôture.”). Cette nouvelle clôture grillagée avec rasoirs est en cours de construction sur le territoire marocain. Celle-ci en plus d’une tranchée (également dans la construction) est censée rendre aussi difficile que possible aux migrants l’accès aux 3 clôtures Espagnols.
Même le commissaire européen aux droits de l’homme, Nils Muiznieks, et les membres du Parlement européen “condamne la Guardia Civil espagnole pour son traitement violent» des migrants et demande de cesser ces pratiques niant les droits fondamentaux des peuples. 
Ci-dessous une deuxième courte vidéo  Pro.De.In montrant d’autres refoulement pendant la même journée. 

Pour un monde sans frontières
Pour un monde de migrations

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s