Mise-à-jour de la frontière: au moins 5 morts

Ces derniers jours, la situation à la frontière européenne-marocaine est des plus catastrophique. Au moins cinq personnes ont trouvé la mort dimanche dernier : selon les chiffres officiels, quatre migrants subsahariens se sont noyés en tentant de nager pour rejoidre Ceuta (Une ONG locale évoque 8 Décès : 4 confirmés et quatre personnes disparues. Elle parle également d’une autre petite embarcation qui n’a pas été secourue). Le même jour, un migrant marocain meurt asphyxié dans le coffre de la voiture de son frère, sur le ferry pour Almeria.

Nous sommes tristes et furieux. L’ Europe forteresse a à nouveau tué cinq personnes, et blessés bien plus encore!

Chaque nuit, les gens essaient de traverser la méditerranée, à la recherche d’une vie meilleure, et se heurtent à une répression impitoyable. Les autorités marocaines ont pris de nouvelles mesures de contrôle, non seulement pour intercepter les migrants mais aussi les trafics de drogue. Dans le détroit de Gibraltar, au moins deux nouvelles embarcations motorisées à grande vitesse ont pour mission d’arrêter les migrants et de les garder à distance jusqu’à ce que la Marine Marocaine arrive sur place et repousse les migrants vers le Maroc. Ils appellent cela des”opérations de sauvetage”, pour nous, cela signifie “opérations de refoulement “.

Quoi qu’il en soit il y a quotidiennement des bâteaux avec des migrants qui tentent de traverser la méditerranée. Quotidiennement des migrants réussissent à atteindre l’Espagne, quotidiennement d’autres ce font refouler vers le Maroc.

Exemple d’ un communiqué de watchthemed sur les opérations de sauvetage “Le 01/08 nous avons été alerté au sujet d’un second navire en détresse dans la Méditerranée occidentale. A 16h30 une femme nous a appelé et nous a parlé d’un navire qui a quitté Cap Spartel entre 2-3h du matin. Environ une demi-heure plus tard nous avons découvert qu’il y avait 11 hommes à bord du bateau qui avait quitté Cap Spartel. La personne de contact nous a dit qu’ils avaient besoin d’ aide d’urgence suite à un problème avec leur “patera” (bateau). Après cet appel, la marine marocaine a été informée, mais n’a pas voulu procéder à une opération de sauvetage. Nous avons transmis cette information à “Salvamento Maritimo” (Organisation Espagnol de secour en mer). Dans la soirée, la personne de contact nous a informé qu’ils avaient été interceptés par la marine marocaine. Plus tard, nous avons pu contacter les voyageurs directement via WhatsApp. Ils ont dit que, pendant une longue période, ils avaient été ignorés par les garde-côtes espagnols et marocains MALGRÉ une alerte de détresse claire. En fin de soirée, nous avons été contacté par une personne qui avait été sur un navire intercepté par la marine marocaine autour de midi. Elle nous a dit qu’ils ont été amenés à un poste de police, puis placés dans une voiture. Lorsque nous l’avons rappelée, elle nous dit « je suis encore dans la voiture avec 12 autres personnes qui sont effrayés et épuisés par leur tentative de traversée”. Quelques minutes plus tard, nous avons appris d’eux qu’ils avaient été déposés derrière la forêt Cassiago” (voir: http://watchthemed.net/reports/view/190).

Il y a eu une “attaque” sur les clôtures de Melilla le 03/08. Alors que le célèbre journal Melillahoy a annoncé “3 mois sans passage de migrants”, la Garde civile a donné quelques chiffres erronés à propos de l’attaque d’hier, pour donner le sentiment d’une migration «tempête». Le nombre officiel de 400 migrants est exagéré, différentes sources nous disent qu’ils étaient plutôt entre 50 et 100. En effet, il n’y a pas plus de 150 personnes dans les montagnes de Gourougou actuellement. Alors que certains ont été hospitalisés suite à cette tentative, environ 50 ont été expulsés vers Fès. Autour de Nador, beaucoup veulent quitter Nador pour d’autres villes, d’autres sont dans la forêt de Zoutiya (encore largement contrôlée par la police), et d’autres songent à se rendre en Libye.

Le moral est bas, mais les gens continuent à essayer, malgré la guerre que mène l’Union européenne contre eux! Notre solidarité les accompagne!

NOBORDERS! STOP A LA GUERRE CONTRE LES MIGRANTS !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s