De l’efficacité des fermetures des frontières : En deux jours 86 Boza à Ceuta + plus de 400 Bozas dans des bateaux gonflables

Ce 03/10 /2015 200 migrants ont tenté d’escalader les grillages à Ceuta. 87 d’entre eux ont réussis à grimper les grillages et à atteindre Ceuta à la nage. Treize d’entre eux ont été blessés et ont été amenés à l’hôpital.  Voilà un article complet en esp et photos

Pour rappel 06 février 2016 date de commémoration de l’assassinat le 06/02/2014 de migrants qui tentaient le meme passage à Ceuta dans les memes conditions.

Du côté Marocain vraisemblablement beaucoup des migrants qui tentaient le passage ont subit de graves violences par la police Marocaine. Il y avait du côté Marocain beaucoup d’ambulances qui faisaient des allez retour.
Suite à cette tentative de passage la police Marocaine effectue des ratissages des forêts autour de Ceuta et à Boukhalef (Tanger), ainsi qu’à Nador. On nous annonce des bus d’arrestation sur place pour évacuer les migrants arrêtés .
La gendarmerie annonce suite à cet assault un renforcement de la sécurité aux frontières!

La situation à Tangier est encore très tendue. Les camerades nous disent que la police harcele les migrants tous les jours, surtout quand ils vendent dans les rue ou demandent la charité. Il y avait même qqs déportations jusqu’à Rabat par la police.
Hier, il y avait aussi des bagarres après un match de foot, des fans ont aggressés des subsahariens mais aussi d’autres marocains. En plus, la police a blessé un jeune Camerounais à Tangier, il a mis un vidéo sur facebook qui montrent la gravité de ces blessures:

Et  en 2 jours (02/10 et 03/10) on compte plus de 400 migrants qui ont atteint Ceuta ou les côtes Espagnols à l’aide d’une vingtaine de pateras (bateaux gonflables) !!!!!!!!!

A toutes les frontières des migrants se retrouvent dans l’impasse , Calais, Ventimigla, Maroc, Libye…..face à des grillages et des forces de sécurité armées et prêtes à tout. Ils ne peuvent pas faire demi tour . Ils ne peuvent que passer ces satanées frontières pour atteindre notre Europe, au risque de se faire arrêter ou de subir les violences démesurées des gardes frontières, d’y laisser leur vie.

Pour un monde sans frontières

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s