RESUMÉ SEPTEMBRE 2017

title

Nador

Depuis le mois passé la répression et la chasse aux migrants á pris l’ampleur au niveau des frontières , précisément á Casiago, Nador, Tanger et Fès.

Actuellement á Nador on compte plus de 400 migrantes subsahariens, femmes, hommes et enfants, attrapés et refoulés dans d’autres villes au sud du pays (Casablanca , Agadir, Tiznit).

Pendant ces opérations de rafle, les harlits (forces auxiliaires marocaines) profitent de cette occasion pour casser, piller et bruler tout les bunkers de ces migrants, ce qui rends le voyage encore plus difficile.

En ce moment on constate des rafles constant, donc 4 á 5 fois par semaine.

Au moins 9 décès en un mois a Nador: 7 femmes sont mortes à la mer entre Melilla et Nador après avoir sauté dans l’eau quand leur zodiac a été intercepté par la guardia civil espagnole et la marine marocaine dans une opération de “refoulement au chaud” sur la mer.

Le 24 septembre deux burkinabés sont morts par asphyxie, d’après les informations, due a l’usage de gaz lacrymogène par les forces auxiliaires marocaines. Ils faisait partie d’un groupe de 6 personnes qui ont essayé de traversée vers Melilla a travers les canalisations des eaux usées.

Casiago

Depuis le début de cette année, après un grand nombre de tentatives sur le grillage de Ceuta ou il y’a eu plus de 1200 migrants qui ont boza , plus de 600 autres migrants ont été massacrés. Parmi eux ceux qui sont gravement blessés, traumatisés, violés et pillés. On compte aussi plus de des 20 morts et d’autres qui n’ont pas toujours été identifiés jusqu’a nos jours.

Nous avons constatés le changement brusque des opérations de control migratoire marocaines qui permets aujourd’hui l’emprisonnement et la déportation direct de certains migrants dans leur pays d’origine:

Le 20 février il y a eu une tentative ou 350 migrants ont boza et des autres on été détenus. Deux semaines plus tard nous avons eu la confirmation après avoir reçue l’appel d’un ami qui á été lui même arrêté ce jour là et enfermé dans la prison de Tetouan avec 10 autres personnes. À la prison il y avais déjà au moins 100 autres qui avaient été arrêtés avant dans des situations similaires. Après 3 mois et quelques jours en prison notre ami et des autres migrants ont été déportés par force, sans préavis et en usant des mesures violentes pour lui contenir

Juste pour rappeler que cette action continue et maintenant nous ne savons pas exactement quel est le nombres de migrants qui sont encore dans des différents prisons du pays, mais on a des informations que parmi ces migrants on y retrouve même des mineurs . On ne sais pour combien de temps exactement ils vont rester enfermés, en sachant aussi que ça serait pareils comme les autres et parmi eux certains seront déportés , sans aucune information extérieur.

La violence , les rafles, les arrestations et les déportations continue.

Tanger

Les autorités continue les perquisitions dans les appartements des migrants .

Ce mois nous avons assisté et nous avons reçu des appels des migrants résidents dans ces appartements qui ont été arrêtés et expulsés par force de leur habitations, sans leur donner le temps de prendre leur affaires. Après ces arrestations ils ont envoyé au commissariat pour vérification des documents et certains ont été refoulés dans les rues à Casablanca , Marrakech…

Fès

Il y’a de cela quelques semaines aussi que nous avons reçu des appels des migrants témoignant qu’ils ont reçu la visite des autorités marocaines au campement de la gare de Fès, ou vivent prés de 1000 migrants subsahariens. Cette visite était pour leur informer de qu’ils doivent quitter de là-bas avant un mois , sans leur donner une option ou ils peuvent y aller. Le évacuation du campement va avoir lieu le 8 octobre, par force.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s