Routine de persécution – Les conditions insupportables des migrants subsahariens dans le nord du Maroc

En raison de la situation dramatique aux frontières extérieures orientales de l’UE,la situation hispano-marocaine a tendance à être éclipsé. Pourtant,des migrants d’Afrique centrale et de l’ouest continuent à subir dans le nord du Maroc l’oppression et la violence raciste sur leur chemin vers l’Europe.

Continue reading

Advertisements

Novembre 2015: Boza, Push back, Morts

Résumé non exhaustif

En ce mois de Novembre plusieurs migrant(e)s sont décédé(e)s noyé(e)s, lors de l’escalade des grillages, lors d’assault de la police ou des forces auxiliaires. La pression migratoire reste irrémédiablement présente, malgré la répression, les rafles, les déportations pour éloigner les migrant(e)s de la frontière Nord du Maroc. Les migrant(e)s cherchent de nouvelles voies pour atteindre l’Europe . Ces chemins deviennent de plus en plus dangereux, ce qui provoquent de plus en plus de décès. Heureusement certain(e)s réussissent à atteindre malgré tout leurs objectifs.

01/11 Ceuta
Enterrement d’un deuxième migrant cette semaine: Identité inconnue
http://www.ceutaldia.com/content/view/109885/63/ Continue reading

La militarisation des frontières européennes: la terreur quotidienne au Maroc

Dans cette période, où des milliers de gens traversent la Méditerranée, l’Union Européenne et la soi-disante communauté internationale continuent à coup de millions d’euros à “sécuriser” ses frontières et à empêcher l’assaut du continent par ces “migrants voyous“. Comme des rapports récents ont démasqués, les ministres et les chefs d’État de l’UE prévoient une stratégie militaire dans la Méditerranéenne, pour détruire les bateaux des prétendus “trafiquants” en collaboration avec la dynamique agence Frontex.

Cette guerre contre les migrants et plus récemment la guerre contre les passeurs, désignés comme les “responsables” de ces tragédies, font parties de l’agenda de l’Union Européenne. La Commission européenne fournit des programmes régionaux de développement et de protection destinés à l’Afrique du Nord, de l’Ouest, et dans la Corne de l’Afrique (Pour un bon aperçu sur le régime de gestion de frontières en Afrique, voir El Diario Desalambre). Pour le Maroc, l’UE a déjà approuvé un budget de plus que 150 millions d’euros dans le nouveau Plan d‘Action UE-Maroc. Le processus de régularisation qui s’en est suivi, concernant 17000 migrants et étrangers, lancé par le gouvernement marocain, s’est accompagné dans le même temps d’une grande présence policière autour des frontières de Ceuta et Melilla et des raids continus sur les camps.

Les autorités marocaines ont adopté une politique d’agression militarisée systématique.   Continue reading

Appel a toutes les personnes touchées par la guerre menée par l’Union Européenne contre les Migrant(e)s et Réfugié(es)

Engl Sp Arabic

Appel a toutes les personnes touchées par la guerre menée par l’Union Européenne contre les Migrant(e)s et Réfugié(es)

Le 6 février 2014, des centaines de migrant(e)s essayent, dans une action collective, de surmonter la frontière de l’enclave espagnole, Ceuta, par la mer. La Guardia Civil espagnole, en réaction à la tentative d’entrer sur le territoire de l’UE, tira sur les gens qui traversaient à la nage, avec des balles de caoutchouc et avec des gaz lacrymogènes.

Des policiers marocains, soutenus par des racistes autochtones, participèrent aussi à la chasse meurtrière. 15 personnes ont été officiellement tué(e)s et 50 d’entre elles ont été portées disparues! Depuis lors des milliers d’autres ont été tué(e)s , blessé(e)s à la frontière ou refoulé(e)s illégalement vers le Maroc.

Un an après les assassinats – qui s’ajoutent à d’autres qui ont causé la mort et la disparition de migrant(e)s – nous, demandons aux états membres de l’Union Européenne de respecter les droits fondamentaux qui doivent être garantis pour chaque personne dans le monde et pas uniquement aux citoyens occidentaux. Continue reading