Rapport Maroc – Novembre 2017

Malgré nos dénonces directe et les publications que nous pratiquons constamment sur les réseaux sociaux, nous constatons toujours que la chasse et la violence sur les migrants subsaheriens continue dans les frontières et cette fois ci, même dans les villes hors de la frontière jusqu´au points ou même les femmes et les enfants sont a leur tour violenter et déporter comme les hommes chose qui n’existait pas dans le passé.

NADOR

Samedi le 11 novembre 2017 au environ de 6h du matin une patrouille mixte comportant les forces auxiliaires, police et la gendarmerie marocaine, dans des fourgonnettes, ont débarquées dans les différents campement de Nador ou vivent les migrants ( bolingo, zhountia , la carriere etc ) ils ont cassés et brulés toutes les tentes et on possédés a l’arrestations des migrants qui n’ont pas pu s’échapper ont compte au total 70, dont (13 hommes et 57femmes ) apres cette arrestations ils ce sont diriger dans le commissariat de Nador pour les enregistrés et apres ils ont les ont départagés dans des bus de transport qu’ils ont louer uniquement pour leur actions de refoulement dans les villes suivantes ( Safi, Fes, Casablanca )

Le lundi 13 novembre 2017 vers 7h du matin ils sont encore revenu dans tous les memes campements ou ils ont pratiqués leur meme action de chasse aux migrants ou cette fois ils ont encore pu attraper 35 personnes (20 femmes et 15 hommes) et parmis ces femmes il y’a 5 femmes qu’ils avaient refouler le samedi mais sans défense elles ce sont encore laisser refoulés quel maltraitance et pendant ces refoulement ils leur donne chaqu’un un démi bout de pain une boite de sardine une demi bouteille d’eau pour ce rafraichir mais rien pour ce protéger contre le froid de ce mois.

La nuit du mardi 7 au levée du jour du mercredi 8 novembre 2017 Aboubacar Diallo un jeune homme de nationalité guinnéene agée entre 21 á 22 ans a disparu ces amis et sa famille ne savent pas quel et sa position exacte car son numéro de téléphone n’est pas disponible et il n’a appeler personnes pour passer une information. La derniere fois ou ils l’ont vu c’était au commissariat de Nador, car ils avaient été intercepté par la marine royal marocaine sur la mer-méditerranée, dans un navire clandestin ayant au total 19 personnes allant vers l’Espagne ensuite ils on été transférer au commisariat ou certains parmis eux on été transportés dans le bus pour être refoulés a Safi , mais ils affirment que Aboubacar n´était ni dans le bus ni au refoulement avec eux. ils ne savent pas si Aboubacar est encore au commissariat , en prison ou il a été déporter dans son pays d’origine comme tant d’autre.

BERKANE Lundi le 13 novembre 2017 nous avons reçu l’appel d’une femme qui a pu échapper a la police, pendant qu’elle était dans un rond point avec d’autre femmes et leur enfants demandant de la charité pour survivre a leur calvaire , vers 10h la police est arrivé et ils ont arrêter 5femmes , ils les ont conduit au commissariat et après, ils les enregistrés, ils les ont fait passer toute la journée á 18h ils les ont relâcher en leur disant de dire aux autres que la prochaine fois ils leur ferons passée 3 jours dans leur cellules de détention et après ils les refoulerons a la suite.

FES

1- destruction du campement

Depuis la date du 8 octobre ,la date fixé par les autorités de Fès, une date prévu pour la destruction du campement ou vivent des migrants subsahériens depuis plusieurs année une opération manqués suite aux commentaires et plusieurs messages passant par les réseaux sociaux.

Ils ont donc décidé de poursuivre ses migrants dans les rue et dans les rond points et chaque fois qu’ils les attrapaient, ils les m’étaient en garde à vue pendant 3 jours et après ils les refoulent dans des autres villes loin de là, ils avaient laisser le campement tranquille pour quelques temps et tous les migrants commençaient a oublier le projet de la destruction du camp.

Un mois plus tard après le remaniement ministériel ils sont revenu pour des négociations auprès des migrants en leur proposant de leur donner chaqu’un une sommes d’argent pour leur aidés á trouver des locaux , ce qui n’était pas possible pour eux car vue le nombre de personnes qu’ils sont, cette argent ne peux pas subvenir a leur besoin que ça soit local ou autres ,étant donner qu’ils ne sont pas dans le campement par leur propre volontés, mais plutôt.

1- par le fait qu’ils ce sentent á l’aise et plus en sécurité dans leur peaux et tous ensemble car la propositions faite par les autorités avait aussi pour but les divisés ( séparer) pour mieux leur contrôler

2- le fait qu’ils ne sont pas venu rester au Maroc, mais ils sont lá pour la traverser qui est devient de plus en plus difficile , car en dehors de( la clôture et de la mer méditerranée) qui sont les premiers obstacles , ils ce méfit beaucoup plus des coups matraques de gourdins, qu’ils peuvent recevoir des forces auxiliaires marocaines qui contrôle la première clôture du côté marocain et de la guardia civil Espagnol qui de leur côté frappent ligotent et attrapent tout ceux lá qui parviennent á traverser les forces auxiliaires et la première clôture , une fois sur le sol Espagnol pour les renvoyer directement aux forces auxiliaires marocaine passant par de petites portes qu’ils ont mis entre les clôtures.

Et ceux lá á leur tour sélectionnent certains migrants de leur choix qu’ils infligent une sentences de 3 mois en prison et après leur déportent directement dans leur pays d’origine.

Ceci est le cas actuel entre Casiago et Tetouan ou la violence et la chasse aux migrants continue dans la foret qui est vue comme zone de campement et autre lieu de refuge prêt de la clôture qui leur sépare de l’Eldorado Espagnol.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s